Happy Runner

Le site du runner heureux

Voici un tableau de l’estimation des besoins en apports énergétiques conseillés en fonction du sexe et de l’âge.

Estimation des Apports Energétiques Conseillés avec un niveau d’activité normal
Sexe Age (ans) Poids (kg) ANC (kcal)
Garçons 2 12,2 1100
3 14,6 1200
4 16,9 1300
5 19 1400
6 21 1700
7 24 1900
8 27 2000
9 30 2100
10-18 30 2200
40 2500
50 2800
60 3100
70 3400
80 3700
Hommes 20 – 40 70 2700
41 – 60 70 2500
Filles 2 11,8 1000
3 14,2 1100
4 16,5 1200
5 18,6 1400
6 21,2 1600
7 24 1700
8 27 1800
9 30 2000
10-18 30 2100
40 2400
50 2600
60 2700
70 2900
Femmes 20 – 40 60 2200
41 – 60 60 2000
Hommes ou femmes 61 – 75 36 par kg de poids corporel

ANC : Apport Energétique Conseillé 
Pour les + 80 ans, il n’existe pas de données fiables permettant une estimation

Source : www.anses.fr

Ce qu’on appelle besoins énergétiques sont en fait la quantité nécessaire à un individu pour compenser les dépenses ordinaires et assurer sa bonne santé (voir définition de l’OMS en 1996).
La dépense énergétique est estimée en 24h et est principalement composée comme ci-suit :
– le métabolisme de base (organes, cerveau, etc…) : 60-70% des dépenses
– l’activité physique (déplacements, activités pro, sports) : 10%

Pour calculer ces besoins, on utilise des données (poids, taille, sexe âge) permettant de rentrer chacun dans un groupe. Il faut aussi prendre en compte les spécificités de chacun, le mode de vie ainsi que la pratique d’une activité physique régulière.

En ce qui concerne les macronutriments (glucides, protéines, lipides), on peut évaluer leur besoin selon cette répartition :
– 50-55% pour les glucides (1 gramme de glucides = 4 kcal)
– 30-35% pour les lipides (1 gramme de lipides = 9 kcal) – 11-15% pour les protéines (1 gramme de protéines = 4 kcal)

Un bon état de santé est du à un équilibre parfait entre les dépenses énergétiques et les besoins.

Lorsque les apports en énergie sont moins important que l’énergie dépensée, il y a perte de poids, par le biais de la masse grasse et de la masse musculaire. c’est pourquoi il est important, lors d’un régime, de manger suffisamment de protéine afin d’éviter la perte de la masse musculaire.

Lorsque à l’inverse, l’apport en énergie est plus importante que la dépense, alors il y a formation de stock de graisse et prise de poids.

Source image

 

Categories: Anatomie et santé

Leave a Reply