Happy Runner

Le site du runner heureux

Il y a plein de raisons qui peuvent nous pousser à courir : perdre du poids, améliorer ou entretenir notre condition physique, avoir un hobby et la partager avec d’autre, ou encore aimer la compétition et s’éclater lors des courses. Quelque soit la raison, c’est une bonne raison puisqu’elle nous pousse à engager la première foulée.

Mais prendre la décision de courir, c’est une chose. Passer à l’acte, s’en est une autre ! Voici quelques petites réflexion à méditer avant de chausser ses baskets.

Débutant … vraiment ?

Chez le coureur comme ailleurs, on peut être débutant, régulier ou confirmé, avec des étapes intermédiaires parfois ! La question est de savoir à quel niveau vous vous situez réellement (et pas ce à quel niveau vous PENSEZ vous situer). Partez-vous vraiment de zéro ?

– vous n’avez jamais couru depuis le collège durant lequel on vous a forcé à courir le cross et cela vous avez dégoûté de la course à pied pour les deux décennies suivantes

– vous avez toujours fait un peu de sport, peut-être même du running, comme ça pour vous entretenir mais vous vous considérez comme un débutant

Cela fait une petite différence, non seulement dans la manière d’aborder la course, mais aussi sur votre entrainement. On ne débutera pas de la même manière si on pratique un sport quelconque 1 fois par semaine et si on n’a pas enfilé un jogging depuis 10 ans.

Alors vous êtes quel genre de débutant ?

Baby Steps

« Rien ne sert de courir, il faut partir à point ».

Bon bien sûr dans notre cas, il faut courir. Mais courir à petit pas, pas à pas et à son rythme. Le tout est de progresser sans s’essouffler. Aussi bien pour des considérations physiques que psychologiques, partir trop vite et trop fort risqued’entrainer blessure ou démotivation. Et l’une comme l’autre son de réelles épreuves qu’on n’a pas toujours la force de surmonter. Il faut bien écouter son corps et surtout prendre son temps.

Mon maître à penser, Leo Babauta, propose une technique douce mais ferme pour se mettre à courir : ils ‘agit de créer une nouvelle habitude. Une habitude facile à adopter et surtout qui dure dans le temps.

Voici le plan :

1- Commencer léger

Le tout est de s’habituer à sortir courir. Et même de créer de l’envie en se retenant de faire tout ce qu’on voudrait. La première semaine, courez 5 à 10 minutes pas plus, même si vous voulez / pouvez faire plus. Le plus viendra après, mais d’ici là, vous entretenez votre envie de courir. La semaine d’après vous pouvez ajouter 5 minutes de plus, et ainsi de suite chaque semaine. Pour des grands débutants, qui recherche la reprise d’une activité physique, cette technique est imparable pour vous motivez au long cours. Bien sûr, pour des débutants plus sportifs, on peut augmenter les 5 minutes d’exercices initiales. Le tout est de commencer petit et de ne pas se précipiter.

2- Plannifier votre sortie

c’est fondamental de se fixer un créneau dans la semaine durant lequel on ne sera pas déranger et qui nous permettra d’aller courir, sereinement. Planifier 3 entrainements par semaine, des créneaux de 30min minimum, même si vous ne faites que 15 minutes d’exercice. Ca vous laissera tout le temps dont vous avez besoin, sans stress.

3- Ne vous autorisez aucun écart

Non, il n’y a aucune raison valable de ne pas faire votre jogging : la fatigue après le travail, le coup de fil à maman qu’on repousse depuis 3 mois, les courses à la superette du coin. Vous vous êtes fixé un planning, respectez-le à la lettre. Sauf bien entendu en cas de blessure. Il faut être rigoureux dès le début : cette habitude a de l’importance à vos yeux ? ALors faites-en sorte que ce soit vraiment le cas. Pas de procrastination : on court les jours que l’on a décidé, point.

4- N’arrêtez pas

Cela rejoint en partie le point précédent : si vous avez raté un jour, tant pis. Ce n’est pas la fin des haricots. Même si vous avez raté deux semaines. Ce n’est pas grave. Le tout, c’est de s’y remettre dès qu’on peut, « de se remettre en jambe » comme on dit. Sinon, le risque est trop important : baisser les bras et de tout arrêter, pour reprendre plus tard, parfois beaucoup plus tard et d’être obligé de repartir de zéro, en ayant un arrière-goût d’inachevé.

Quand on tombe de vélo, il faut remonter tout de suite dessus, non ? Et bien une chute ça fait mal sur le coup, mais ça passe. Et dès qu’on a repris, on n’y pense même plus. Continuez et gardez ça comme une priorité.

5- Trouvez un ami

Le sport, c’est toujours mieux à deux : on s’encourage, on se motive mutuellement. Quand un n’a pas trop envie de sortir, l’autre le persuade que ça va être chouette. Et ça met la pression : on a un spectateur qui va voir si on tient le coup, si on est capable de le faire. Et on va le faire.

6- Rendez des comptes

C’est tellement facile de penser dans le fin fond de son petit cerveau « non mais c’est bon là je me mets à courir ». Et le lendemain, de se dire « bon finalement, non, j’étais pas prêt. On verra ça plus tard ». SI personne ne le sait, personne ne vous regardera avec ses yeux incriminants qui disent « oh l’autre, il arrête déjà. Procrastinateur ! ».

C’est plus facile à faire, c’est sûr, par contre dire à tout le monde que vous vous mettez à la course, c’est aussi une façon de mettre toutes les chances de votre côté : vous devez réussir, juste pour ne pas paraitre ridicule auprès de votre entourage. Et on aime rarement passer pour le looser de service. Dites-le autour de vous et parlez-en : ça vous prouve que vous le voulez vraiment et surtout en bonus, vous aurez le soutien de vos amis.

7- Eclatez-vous

S’il y a un point qui est primordial, c’est bien celui-là (ça doit être pour ça qu’il est à la fin, si si ). Prenez du plaisir, c’est encore le meilleur argument pour continuer votre pratique. Parce que ça vous fait du bien, que c’est un moment de plaisir et que plus vous courrez, plus ça sera le cas :)

En conclusion

Pour démarrer, enfiler vos chaussures de sport et sortez, même 5 minutes. Si ça vous plait, la suite vous paraitre facile :p

Et si ce n’est pas déjà fait, allez lire notre page dédiée aux débutants : Comment débuter la course à pied

Crédit photo

 

Categories: Débuter la course

Leave a Reply