Happy Runner

Le site du runner heureux

Tendon Fashia LataLe syndrome de l’essuie-glace est une affection bénigne très connue des runners, des cyclistes et de footballers, notamment jeunes. Elle toucherait à peu près un quart des coureurs.
Ce petit désagrément porte plusieurs nom =

  • tendinite de fascia lata
  • bandelette de Maissiat
  • syndrome de la bandelette ilio-tibiale

Mais il s’agit bien de la même chose : une tendinite causée par la friction de la bandelette ilio-tibiale sur le tubercule du condyle externe du genou à chaque flexion-extension du genou.

Même si ça a l’air un peu barbare tout ça, pas de panique ! Si si vous ressentez les symptômes ci-dessous, il existe des remèdes à votre problème.

Symptômes du syndrome de l’essuie-glace

  • Douleur comme une brûlure sur la face externe du genou, lors de la flexion, à la manière d’un arc douloureux
  • douleur d’apparition progressive, qui va s’intensifier jusqu’à forcer à l’abandon
  • dès l’arrêt de la course, la douleur s’estompe au fur et à mesure
  • des sports avec une foulée moins régulière comme le tennis, le squash ou encore le basket ne déclenche pas de douleur
  • s’il n’est pas soigné (ou identifié, ce qui m’est arrivé), même quelques semaines de repos n’éviteront pas que le syndrome réapparaisse
  • Lorsque le médecin examine le genou, il n’existe parfois aucune douleur particulière décelable

Explications

Le fascia lata est un tendon épais qui enveloppe le muscle sartorius. C’est une bande fibreuse longitudinale (d’où son nom de bandelette ilio-tibiale) qui part du haut du fémur jusqu’au tibia.

Le syndrome de l’essuie glace est lié à la répétition des mouvements de flexion-extension pendant un effort de course prolongé : lors de l’extension du genou, la bandelette ilio-tibiale est située en avant, et lors de la flexion, celle ci glisse derrière à la manière d’un essuie glace. La répétition du mouvement va créer un échauffement douloureux qui ne s’arrêtera pas avant l’arrêt de la course.

Facteurs favorisant

  • Surentrainement ou augmentation brutale du kilométrage hebdomadaire
  • Course sur route bombée
  • Entraînement en côte et en descente
  • Utilisation de chaussures usagées

Traitement du syndrome de l’essuie-glace

Si cette tendinite du genou est plutôt banale, elle se révèle également très coriace : il est très important de la soigner, dès le début et en profondeur pour éviter qu’elle ne réapparaisse. Nous vous conseillons tout bonnement d’aller voir votre médecin, quoiqu’il en soit. Mais voici quelques pistes de traitement :

  • Repos sportif (n’a clairement pas fonctionné pour moi)
  • orthèse plantaire (semelles avec une bande pronatrice pour soulager la face externe du genou)
  • mésothérapie
  • infiltrations
  • physiothérapie (massages et ultrasons ou courant antalgique effectués chez un kiné)
  • étirements du fascia lata
  • anti-inflammatoires par voie orale ou locale
  • la chirurgie dans le cas où rien d’autre n’a fonctionné, mais c’est plutôt rare

Il est important en parallèle de faire attention à la nature du terrain, de la qualité ou l’usure de ses chaussures. Pensez aussi à étirer le tendon régulièrement. Et quoi qu’il en soit, la reprise de l’entrainement doit être progressive.

Crédit image à la une

 

Categories: Anatomie et santé

Leave a Reply